La Médecine Chinoise...

L’Acupuncture

 

C’est la technique issue de la Médecine Chinoise la plus connue et la plus pratiquée en France et en Europe.

L' Acupuncture s'appuie sur le réseau énergetique des méridiens. Véritable carthographie du corps humain les méridiens sont constitués de points d'acupuncture qui sont dotés de différentes indications thérapeuthiques. Le praticien va, après votre bilan énergétique, en faire une sélection et venir y insérer des aiguilles d'Acupuncture. La technique est relativement indolore. 

L’Acupuncture peut également jouer un rôle important dans la prévention des maladies. En maximisant l’activité fonctionnelle des organes ainsi que la circulation de l'énergie, elle permet d’équilibrer l’ensemble des systèmes de l’organisme. Cela permet d’empêcher à la maladie de trouver un terrain propice pour s’implanter.

 

L'Approche Manuelle

 

Le Tuina :  il regroupe les techniques de massage de l’ensemble du corps. Il contribue au maintien vital des zones articulaires et musculaires mais également à l’équilibre global énergétique de toutes les fonctions du corps. S’il contribue au bien-être, c’est avant tout un outil d’équilibration énergétique selon les règles de la médecine chinoise.

 

 Zheng Gu Tuina : Il s’agit d’un ensemble de manipulations ostéo-articulo-musculaires qui visent à équilibrer les zones articulaires, ligamentaires ou musculaires. La légende dit que le créateur de l'Ostéopathie s’est inspiré du « Zheng Gu » chinois, c'est donc la méthode qui se rapproche le plus de notre Ostéopathie ou Chiropractie. Cependant, l’approche du consultant est différente. Si quelques techniques sont similaires, beaucoup ne coïncident pas avec ce que nous connaissons en Europe et constituent une spécialité à part entière.

 

Le Chi Nei Tsang …ou comment travailler l’énergie des organes internes. Le ventre est désigné dans la Médecine Chinoise comme le second cerveau de notre corps. Les Taoïstes considèrent qu’il est le siège de nos émotions. Le Chi Nei Tsang, dérivé du Qi Qong, est une technique de massage du ventre qui vise à libérer et disperser les blocages qui se sont accumulés dans l’abdomen afin de promouvoir la libre circulation d'énergie dans tout le corps. Le Chi Nei Tsang est un massage qui s’appuie sur les cinq systèmes majeurs du corps : vasculaire, lymphatique, nerveux, musculaire et énergétique.

 

La Pharmacopée Chinoise, une Phythothérapie Traditionnelle

 

Les plantes chinoises constituent une des voies de cette Médecine. Elles peuvent être utilisées sous forme de décoctions, de pilules, de poudres, de sirops, etc. Parfois, sont intégrées des substances animales (peu), minérales (plus) et surtout végétales. La Pharmacopée est un atout précieux, elle est basée sur un savoir et une expérience de plus de 2000 ans. Les plantes sont d’une traçabilité et d’une qualité indéniable grâce à la mise aux normes Européennes et Internationales. L’approche chinoise peut être difficilement comparée à notre Phytothérapie Européenne, plus symptomatique, elle est inadaptée à l’approche de la Médecine Chinoise. La connaissance des plantes chinoises est totalement et intégralement liée à la diététique chinoise.

La Pédiatrie, Xiao Tuina

 

Le Tuina Pédiatrique est une branche à part entière du Tuina. Aujourd’hui encore, malgré le grand bond de la science et de la technique, il demeure un traitement efficace et a une place privilégiée dans le milieu hospitalier Chinois.

Selon la Médecine Chinoise, le corps de l’enfant est comme le germe d’une plante qui vient de sortir de terre : les Organes et les Entrailles sont fragiles, le Qi et le Sang ne sont pas remplis, les méridiens ne sont pas finis, la capacité de défense du corps contre l’extérieur n’est pas solide. 

Le Tuina Pédiatrique possède un large champ d’application et son traitement est facilement accepté par les petits, c'est un traitement simple, économique et indolore. La durée des traitements est courte avec des effets rapides
 C’est une méthode sécurisante pour l'enfant comme le parent et sans effets secondaires.

 

Les Ventouses

 

Les ventouses appartiennent au grand ensemble des techniques du système de santé en médecine chinoise. Il s’agit de placer de petits récipients en verre, en bambou ou en plastique sur la peau du patient à des endroits bien particuliers, correspondant aux méridiens. Préalablement, on crée dans la ventouse une dépression pour provoquer une aspiration des tissus musculaires.

 

La Moxibustion

 

Souvent combinée à l’acupuncture, elle consiste à faire brûler lentement et doucement à la surface de la peau une plante appelée "armoise", spécialement préparée à cet effet sous forme de moxas. Ce sont de gros bâtons qui servent à chauffer certaines zones du corps ou un point d’acupuncture. Formée en petits bâtonnets, il est alors possible de déposer le moxa sur le manche d’une aiguille d'Acupuncture. On peut encore appliquer le moxa directement sur la peau, via une lamelle protectrice de gingembre, de sel, etc… le feu ne touchant jamais la peau mais conservant son action réchauffante.

 

Médecine Conventionnelle et Médecine Chinoise

L’approche de la Médecine Traditionnelle Chinoise et celle de la Médecine conventionnelle sont absolument compatibles et complémentaires. Il est recommandé de se faire suivre régulièrement par son médecin traitant et de se conformer à sa prescription médicale.

Les traitements médicamenteux ne doivent pas être arrêtés sans avis médical.

Comme toute thérapie active et efficace, une séance d’acupuncture, de moxibustion, de massages ou de manipulation, peut engendrer une majoration ponctuelle des principaux symptômes, une fatigue qui disparaît après une nuit de sommeil, des douleurs transitoires.
Une forte réaction est bon signe mais elle n’est ni systématique ni obligatoire, chaque corps réagit différemment. 
Il n’y a aucune contre-indication avec d’autres soins ostéopathiques, kinésiques… Au contraire, ces approches sont très complémentaires.

 

  • Facebook - Grey Circle